• Pour Renée MCO 274

    U temporale

    La fenêtre

    un trou vivant où l’éclair bat

    Plein d’impatience

    Le bruit a percé le silence

    On ne sait plus si c’est la nuit

    La maison tremble

    Quel mystère

    La voix qui chante va se taire

    Nous étions plus près

    Au-dessous

    Celui qui cherche

    Plus grand que ce qu’il cherche

    Et c’est tout

    Soi

    Sous le ciel ouvert

    Fendu

    Un éclair où le souffle est resté

    Suspendu.

    Pierre Reverdy

    Une Chorale, nous le faisons nous aussi avec nos petits et chaque fois ... c'est du tonnerre

    L'orage - Château de Cartes

    Elle y sera chez tout le monde ... en tout cas tout le monde y aura pensé, les plus belles chansons parfois racontent les plus belles histoires. C'est la mienne et n'a cessé depuis.

    L'orage - Georges Brassens

    Pour finir, une citation de Nougaro, un appel à la Paix dans "Tu verras"

    "Car la poudre et la foudre, c´est fait pour que les rats 

    Envahissent le monde"

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Sola - Diana Saliceti


    Fa                               Lam

    Sola riposu sott'à la luce

                        (Mim) Mi

    Di e stelle andate

       Fa

    Riposu

            Lam

    Riposu

        Mi Fa

    Riposu

     

    Fa                               Lam

    Sola riscaldu sott'à u fretu

                        (Mim) Mi

    Di a ti pelle chjosa

       Fa

    Riscaldu

            Lam

    Riscaldu

        Mi  Fa

    Riscaldu

     

    Fa                                 Lam

    Sola ripensu sott'à lu pesu

                        (Mim) Mi

    Di e stonde passate

       Fa

    Ripensu

            Lam

    Ripensu

        Mi  Fa

    Ripensu

     

    Fa                           Lam

    Sola ritornu fin'à casa

                        (Mim) Mi

    Duve ci simu amati

       Fa

    Ritornu

            Lam

    Ritornu

        Mi  Fa

    Ritornu

     

    Fa                               Lam

    Sola rispiru u to profume

                        (Mim) Mi

    Cusi prestu andatu

       Fa

    Rispiru

            Lam

    Rispiru

     Mi    Fa

    Rispiru

     

    Fa     Lam

    Rispiru

    Mi    Fa

    Rispiru

     

    Fa

    Sola rispiru u to profume

     Lam

    Cusi prestu andatu

                         Mi

    Sola rispiru u to profume

         Fa

    Rispiru

     

    Lam

    Sola rispiru u to profume

    Do

    Cusi prestu andatu

                         Sol

    Sola rispiru u to profume

         Rém

    Rispiru

     

    Sola rispiru u to profume

    Cusi prestu andatu

    Sola rispiru u to profume

    Rispiru

     

    Sola rispiru u to profume

    Cusi prestu andatu

    Sola rispiru u to profume

    Rispiru

     

    Sola rispiru u to profume

    Cusi prestu andatu

    Sola rispiru u to profume

    Rispiru

     

    Lam         

    Sola sola

    Do

    sola sola

    Sol

    U to profume

         Rém

    Rispiru

     

    Lam

    Sola rispiru u to profume

    Do

    Cusi prestu andatu

                         Sol

    Sola rispiru u to profume

         Rém

     

    Rispiru

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Do

    Si ne vulia andà

    ............................ Sol

    Senza aspettà à nimu

    Lam

    Cù saccu, funa è fera

    ............................ Mi

    È sempre ellu lu primu

     

    Fa

    Ma qui s'era scurdatu

    ............................ Do

    D'un abbracciu sinceru

    ..................... Rém

    È di l'ultimu mottu

    ....................... Lam

    À quellu furesteru

    Mi ........................ Lam

    È po' di u nostru amore

     

    Si ne vulia andà

    Per ùn fà più ritornu

    Scruchjà ver' l'aldilà

    Sin'à l'ultimu ghjornu

     

    Ma qui s'era scurdatu

    Di e parolle appese

    Nant'à li sogni vani

    Muntagnati in paese

    È po' di u nostru amore

     

    Si ne vulia andà

    D'aprile o di maghju

    Per i chjassi secreti

    Di u più bellu viaghju

     

    Ma qui s'era scurdatu

    Di u cantu di u ventu

    Di u sole di l'estate

    Ch'asciuva ogni pientu

    È po' di u nostru amore

     

    Puru si n'hè andatu

    À batte d'altre sponde

    À maghjerà l'eternu

    Da rinuvà e stonde

     

    Ma qui forse hà lasciatu

    U soiu l'anc'à fà

    U sguardu luminosu

    Versu a libertà

    Per stu tempu chi corre

     

    Ma qui forse hà lasciatu

    U soiu l'anc'à fà

    U sguardu luminosu

    Versu a libertà

    Cum 'un segnu d'amore

     

    Auteur Saveriu LUCIANI

    Compositeur : Carlu RUTILI

     

    Arrangements Jean-Bernard RONGICONI

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Pour Melo MCO 273, le soleil

    Ce que j'ai fait, je sais est hors sujet, il n'y a rien de la lumière de l'été ici, ça parle de mélancolie, de désillusion, du désastre de la drogue ... Du décors, l'envers, en somme.

    El Desdichado

     

    Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l'Inconsolé,

    Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :

    Ma seule Etoile est morte, - et mon luth constellé

    Porte le Soleil noir de la Mélancolie. 

     

    Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m'as consolé,

    Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,

    La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,

    Et la treille où le Pampre à la Rose s'allie. 

     

    Suis-je Amour ou Phébus ?... Lusignan ou Biron ?

    Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;

    J'ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène... 

     

    Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron :

    Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée

    Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée. 

     

    Gérard de Nerval

    Le Soleil noir - Barbara

    Plus dure sera la chute - Bernard Lavilliers

    Le soleil est noir - Tri Yann

     

    Partager via Gmail

    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires