• Libertat (Cançon de nèrvi) - J.Clozel / M.Théron (P/M)

    Ce texte trouvé par Claude Barsotti, de Marseille, a été mis en musique par Manu Théron et est interprété par Lo Còr dau Lamparo. La chanson était dédiée à Pèire Bertas (Fernand Antoine, 1864-1950), instituteur marseillais révoqué pour ses opinions socialistes. L'auteur, J. Clozel, reste très méconnu. Cette chanson est une première fois publiée dans le journal occitan marseillais "La Sartan" du 6 février 1892 sous le titre original de "Cançon de nèrvi"

    (Source : wikipedia)

    Tu que siás arderosa e nusa
    Tu qu'as sus leis ancas tei ponhs
    Tu qu'as una votz de cleron
    Uei sòna sòna a plens parmons
    Ò bòna musa.

    Siás la musa dei paurei gus
    Ta cara es negra de fumada
    Teis uelhs senton la fusilhada
    Siás una flor de barricada
    Siás la Venús.

    Dei mòrts de fam siás la mestressa,
    D'aquelei qu'an ges de camiá
    Lei sensa pan, lei sensa liech
    Lei gus que van sensa soliers
    An tei careças.

    Mai leis autrei ti fan rotar,
    Lei gròs cacans 'mbé sei familhas
    Leis enemics de la paurilha
    Car ton nom tu, ò santa filha
    Es Libertat.

    Ò Libertat coma siás bela
    Teis uelhs brilhan coma d'ulhauç
    E croses, liures de tot mau,
    Tei braç fòrts coma de destraus
    Sus tei mamèlas.

    Mai puei, perfés diés de mòts raucs
    Tu pus doça que leis estelas
    E nos treboles ò ma bela
    Quand baisam clinant lei parpèlas
    Tei pès descauç.

    Tu que siás poderosa e ruda
    Tu que luses dins lei raions
    Tu qu'as una vòtz de cleron
    Uei sòna sòna a plens parmons
    L'ora es venguda.

     

    Traduction française

    Toi qui es ardente et nue
    Toi qui as les poings sur les hanches
    Toi qui as une voix de clairon
    Aujourd’hui sonne sonne à plein poumons
    Ô bonne muse

    Tu es la muse des pauvres gueux
    Ton visage est noir de fumée
    Tes yeux sentent la fusillade
    Tu es une fleur de barricade
    Tu es la Vénus.

    Des meurt-de-faim tu es la maîtresse
    De ceux qui n’ont pas de chemise
    Les gueux qui vont sans souliers
    Les sans-pain, les sans-lit
    Ont tes caresses

    Mais les autres te font roter
    Les gros parvenus et leurs familles
    Les ennemis des pauvres gens
    Car ton nom, toi, ô sainte fille
    Est Liberté.

    Ô Liberté comme tu es belle
    Tes yeux brillent comme des éclairs
    Et tu croises, libres de tout mal,
    Tes bras forts comme des haches
    Sur tes mamelles.

    Mais ensuite tu dis des mots rauques,
    Toi plus douce que les étoiles
    Et tu nous troubles, ô ma belle
    Quand nous baisons, fermant les paupières
    Tes pieds nus.

    Toi qui es puissante et rude
    Toi qui brilles dans les rayons
    Toi qui as une voix de clairon
    Aujourd’hui appelle, appelle à pleins poumons
    L’heure est venue.

    Source

    Doc

    Lam                      Sol        Lam

    Tu que siás arderosa e nusa
                                                   Mim

    Tu qu'as sus leis ancas tei ponhs
    Sol                                     Lam

    Tu qu'as una votz de cleron
                      Mi7                      Mi

    Uei sòna sòna a plens parmons
                      Lam

    Ò bòna musa.

     

    Lam                Sol            Lam

    Siás la musa dei paurei gus
                                            Mim

    Ta cara es negra de fumada
    Sol                                       Lam

    Teis uelhs senton la fusilhada
                    Mi7              Mi

    Siás una flor de barricada
                      Lam

    Siás la Venús.

     

    Lam                 Sol                      Lam

    Dei mòrts de fam siás la mestressa,
                                               Mim

    D'aquelei qu'an ges de camiá
    Sol                                       Lam

    Lei sensa pan, lei sensa liech
                         Mi7               Mi

    Lei gus que van sensa soliers
                      Lam

    An tei careças.

     

    Lam            Sol              Lam

    Mai leis autrei ti fan rotar,
                                                     Mim

    Lei gròs cacans 'mbé sei familhas

     

    Sol                                   Lam

    Leis enemics de la paurilha
                         Mi7                Mi

    Car ton nom tu, ò santa filha
                 Lam

    Es Libertat.

     

                 Do     Sol             Lam

    Ò Libertat coma siás bela
                                                    Mim

    Teis uelhs brilhan coma d'ulhauç
    Sol                                   Lam

    E croses, liures de tot mau,
                         Mi7                       Mi

    Tei braç fòrts coma de destraus
                          Lam

    Sus tei mamèlas.

     

    Lam                 Sol                         Lam

    Mai puei, perfés diés de mòts raucs
                                               Mim

    Tu pus doça que leis estelas
    Sol                                Lam

    E nos treboles ò ma bela
                             Mi7                     Mi

    Quand baisam clinant lei parpèlas
                       Lam

    Tei pès descauç.

     

    Lam                      Sol        Lam

    Tu que siás poderosa e ruda
                                            Mim

    Tu que luses dins lei raions
    Sol                                       Lam

    Tu qu'as una vòtz de cleron
                         Mi7                    Mi

    Uei sòna sòna a plens parmons
                          Lam

    L'ora es venguda.

     

    (Selon les versions on peut chanter sur Rém à la place du Sol dans le premier vers de certains couplets pour créer une variation.)

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Novembre 2019 à 16:15
    Renée

    Quel magnifique coeur....merci c'est impressionnant la force du chant

    2
    Dimanche 1er Décembre 2019 à 16:44

    Bonjour Jean, c'est un chant magnifique!  

    J'espère que tu vas bien, bonne fin de journée, bises

    3
    Mercredi 4 Décembre 2019 à 16:50

    Oui il faut de temps en temps mettre les dirigeants des pays qui ne se préoccupent très peu du bien de leurs  concitoyens devant leurs lacunes et leurs déçions iniques....

    Merci de ton article.

    4
    Dimanche 22 Décembre 2019 à 16:40
    Renée

    Douces fêtes à toi mon blog est fermé les coms aussi on se retrouve début 2020 alors très bon début d'année. Bisous bisous 

    5
    Vendredi 3 Janvier à 14:54
    Renée

    Tous mes vœux pour cette nouvelle année ainsi qu’à ceux qui te sont proche. Santé et courage pour l’affronter mais aussi pour apprécier les petits et grands bonheurs qu’elle va apporter. Bisous bisous Renée http://envie2.be/

      • Mercredi 8 Janvier à 23:50

        Merci pour tes vœux, je te souhaite également une belle année, créative comme les précédentes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :