• La Complainte du partisan - The Partisan -

    Les Allemands étaient chez moi
    On m'a dit "Résigne-toi"
    Mais je n'ai pas pu
    Et j'ai repris mon arme

    Personne ne m'a demandé
    D'où je viens et où je vais
    Vous qui le savez
    Effacez mon passage

    J'ai changé cent fois de nom
    J'ai perdu femme et enfants
    Mais j'ai tant d'amis
    Et j'ai la France entière

    Un vieil homme dans un grenier
    Pour la nuit nous a cachés
    Les Allemands l'ont pris
    Il est mort sans surprise

    Hier encore, nous étions trois
    Il ne reste plus que moi
    Et je tourne en rond
    Dans la prison des frontières

    Le vent souffle sur les tombes
    La liberté reviendra
    On nous oubliera
    Nous rentrerons dans l'ombre

    http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Complainte_du_partisan

    Intro : Am 
    
    
                C       E        Am            C        E     Am 
     When they poured across the border I was cautioned to surrender
             C        G   F   C       E      Am 
     This I could not do; I took my gun and vanished
    
    
     I have changed my name so often, I've lost my wife and children
     But I have many friends and some of them are with me
    
     An old woman gave us shelter, kept us hidden in the garret
     Then the soldiers came, she died without a whisper
    
     There were three of us this morning, I'm the only one this evening
     But I must go on, the frontiers are my prison
    
     Oh, the wind, the wind is blowing through the graves the wind is blowing
     Freedom soon will come then we'll come from the shadows
    
     Les Allemands étaient chez-moi, ils me dirent "Resigne toi"
     Mais je n'ai pas peur, j'ai repris mon arme
    
     J'ai changé cent fois de nom, j'ai perdu femme et enfants
     Mais j'ai tant d'amis, j'ai la France entière
    
     Un vieil homme dans un grenier pour la nuit, nous a caché
     Les Allemands l'ont pris, il est mort sans surprise
    
     Oh, the wind, the wind is blowing through the graves the wind is blowing
     Freedom soon will come then we'll come from the shadows

    à lire ...

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Février 2015 à 13:50

    Un superbe reportage sur une chanson méconnue ! Le lien est très très intéressant.

    C'est la version de Joan Baez que je préfère.

    Merci à toi. Bises. Francine.  

    2
    Dimanche 1er Février 2015 à 14:52

    Toujours sympa ma Francine, merci ! bises.

    3
    Mardi 3 Février 2015 à 22:58

    Une des toutes premières chansons apprises à la guitare vers 16/17ans  (ça ne rajeunit passarcastic)

    Pas mal de reprises, celle de Joan Baez est magnifique!

    Merci du passage sur Colette Magnybonne soirée, bises!http://ekladata.com/Vw8xVPwVuhYmjBFNYTuspCaOsAs/elo.gif

    4
    Mercredi 4 Février 2015 à 20:26
    Lucine

    Bonjour


    Vous etes passée sur mon ancien blog (l'article sur Paco Ibanez) . 


    Des 3 la version de Joan Baez me plait beaucoup , celle de Mouloudji me donne des frissons. La connaissez vous? 


    Bonne soirée à vous

    5
    Jeudi 5 Février 2015 à 15:54

    @ Lucine C'est vrai, j'ajoute la version de Mouloudji, encore un chanteur qui ne chante pas pour rien.

    @ Melofaroh Nous la chantions aussi sur nos guitares, je me souviens, mais il nous faut la chanter encore, la question de résister ne manque pas d'actualité. Disons-le aux jeunes, encore et encore.

    6
    Dimanche 8 Février 2015 à 10:13

    beaucoup de belles paroles de chansons, merci de nous les faire découvrir.

    bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :