• L'affissu zifratu - ADAPTATION DE L'AFFICHE ROUGE EN CORSE : J.FUSINA (JACKY MICAELLI)

    L'affissu zifratu - ADAPTATION DE L'AFFICHE ROUGE EN CORSE : J.FUSINA (JACKY MICAELLI)

    Mercredi 24 février, une journée d’hommage à la Résistance a été organisée à Gardanne à l’initiative d’un collectif d’associations : Association des Déportés et Internés, Résistants, Patriotes Amicale des Arméniens de Gardanne Gardanne Action Cinéma Et en partenariat avec Roger Meï, au nom de la Mairie de Gardanne Claude Jorda, au nom du Conseil Général L’Association "Mémoires vivantes" Une journée d’hommage à la Résistance à partir de la commémoration du groupe Manouchian, est organisée en mémoire à tous les résistants et "combattants de l’ombre" de toutes origines qui ont combattu l’occupant nazi, le totalitarisme, la haine et ont sacrifié leur vie pour défendre les idéaux de démocratie, de liberté et de paix.

    L'affissu zifratu - ADAPTATION DE L'AFFICHE ROUGE EN CORSE : J.FUSINA (JACKY MICAELLI)

    Voir une autre interprétation http://fasgianu.blog.club-corsica.com/art-quellu-affissu-zifrati-l'affiche-rouge_90183.html

    Quellu affissu zifratu
    Louis Aragon, transposition par Jacques Fusina

    Sol Sim
    Sciacconu quell'affissu una mane d'inguernu
    Sim Sol
    Nant'à li muri scalcinati di a cità
    Lam Sim
    À l'albore tristezza è senza umanità
    Sim Lam
    U carrughju paria a porta di l'infernu
    Lam Sim
    Chì sparitu ne era ogni segnu pietà

    Eranu una vintina d'omi ritrattati
    A faccia mascherata à tratti d'al di là
    Chì lasciavanu sola un'idea d'età
    È u penseru stancu à l'ochji tribulati
    Quale sò issi figlioli, dite per carità

    Ma nimu si frastorna è nimu si ribella
    Chì pesa tantu in core a guerra à sistemà
    Chì costa troppu tandu un attu libertà
    È si terne dinù la disgraziata stella
    Chì quella infamità fermava da inventà

    Eppuru issi zitelli casconu quella mane
    È colma fù cusì la morte assurdità
    Chì le cose n'ùn fussinu fatte à metà
    È ch'ellu ùn si perdissi u gustu di u pane
    Oghje quale sà più, oghje quale a sà

    Tenimu à mente i fatti è tenimuli cari
    Quelli morti di l'ombra è di a libertà
    Quelli figlioli astuti eroi à parità
    Di l'affissu zifratu à rossi calamari
    Chì scrissenu la storia, quella chì venerà.


    Voir l'article sur l'affiche rouge
    http://fasgianu.blog.club-corsica.com/art-l'affiche-rouge,-aragon,-ferre_39991.html

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :