• J'arrive où je suis étranger - Louis Aragon - Jean Ferrat

     

    Accords

    Lam Fa Rém Mi Lam

    Lam
    Rien n'est précaire comme vivre
                                                           Fa
    Rien comme être n'est passager
                                                            Rém
    C'est un peu fondre comme le givre
                                             Mi
    Et pour le vent être léger
                                             Lam
    J'arrive où je suis étranger

     

    J'arrive où je suis étranger

    Rien n'est précaire comme vivre
    Rien comme être n'est passager
    C'est un peu fondre comme le givre
    Et pour le vent être léger
    J'arrive où je suis étranger

     

    Un jour tu passes la frontière
    D'où viens-tu mais où vas-tu donc
    Demain qu'importe et qu'importe hier
    Le coeur change avec le chardon
    Tout est sans rime ni pardon

     

    Passe ton doigt là sur ta tempe
    Touche l'enfance de tes yeux
    Mieux vaut laisser basses les lampes
    La nuit plus longtemps nous va mieux
    C'est le grand jour qui se fait vieux

     

    Les arbres sont beaux en automne
    Mais l'enfant qu'est-il devenu
    Je me regarde et je m'étonne
    De ce voyageur inconnu
    De son visage et ses pieds nus

     

    Peu a peu tu te fais silence
    Mais pas assez vite pourtant
    Pour ne sentir ta dissemblance
    Et sur le toi-même d'antan
    Tomber la poussière du temps

     

    C'est long vieillir au bout du compte
    Le sable en fuit entre nos doigts
    C'est comme une eau froide qui monte
    C'est comme une honte qui croît
    Un cuir à crier qu'on corroie

     

    C'est long d'être un homme une chose
    C'est long de renoncer à tout
    Et sens-tu les métamorphoses
    Qui se font au-dedans de nous
    Lentement plier nos genoux

     

    O mer amère ô mer profonde
    Quelle est l'heure de tes marées
    Combien faut-il d'années-secondes
    A l'homme pour l'homme abjurer
    Pourquoi pourquoi ces simagrées

     

    Rien n'est précaire comme vivre
    Rien comme être n'est passager
    C'est un peu fondre comme le givre
    Et pour le vent être léger
    J'arrive où je suis étranger

     

     

    Louis Aragon

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Février 2016 à 00:00

    Une magnifique chanson Jean. Bises et bonne nuit Jean

     

    2
    Mercredi 17 Février 2016 à 11:51

    Aragon, Ferrat, des gens que j'aime beaucoup.

    3
    Jeudi 18 Février 2016 à 14:59
    renee

    Très belle chanson...j’aime beaucoup ce texte et la voix. Biz

    4
    Jeudi 18 Février 2016 à 21:39

    Aragon interprété par Ferrat, c'est toujours magique mais je ne connaissais pas cette chanson-là. Merci pour la découverte. Bises et belle soirée

    5
    Vendredi 19 Février 2016 à 19:36

    Bonsoir Jean . Me voici enfin ! Les petits sont de retour chez eux.  Je me demandais quel choix serait le tien ... Je pensais bien que ton choix ne serait pas traditionnel... Hé oui ...sujet absolument de circonstance, hélas ! J'ai vu cette magnifique émission consacrée à Jean Ferrat ; très très belle chanson ... Aragon n'a pas pris une ride et Raphaël l'a interprétée avec beaucoup de sensibilité.Bisou et bon weekend. Francine.
    Photo prise à Bray-Dunes (Nord) ce mardi : grand soleil.PHOTOS PERSOS ENF

    6
    Samedi 20 Février 2016 à 11:16

    Encore une fois, très bon choix. Bien que Raphaël ait bien interprété, le poids des mots prend tout son sens avec la voix de Jean Ferrat. MERCI.

    7
    Samedi 20 Février 2016 à 22:04

    Il me faut rétablir la vérité, on n'est pas dans le thème de Mélo ici, mais ailleurs, pour Mélo je n'ai pas su, pas vu, il devrait y avoir des sessions de rattrapage pour les étourdis de mon genre, je la fais de ce pas.

    Bises

    Jean

      • Dimanche 21 Février 2016 à 10:26

        Juste  winktongue  .... Bisou , Francine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :