• Chjami Aghjalesi - Le Chemin des Dames

    Chjami Aghjalesi - Le Chemin des Dames

    Vecu un pratu sott'à lu sole
    È tanti panni tesi nantu
    Un acellu piglia u so volu
    È aghju u mio core frantu.

    Culà l'ochji spenti Miola sunnieghja
    Culà u mio estru corre è a fideghja
    Culà ci s'hè firmata a mio vita.

    Vecu un pagliaghju fumichendu
    Còmpulu à l'ora di a munta
    È a mio mimoria s'accende
    Per un pizzacciu di pane untu.

    Culà Francesc'Antone zappa l'ortu
    Culà vecu ballà e barche in portu
    Culà ci s'hè firmata a mio vita.

    Vecu una scola è un tavulone
    Sentu mughjà mille zitelli
    È di babbò tante canzone
    Mi danu u fretu à a pella.

    Culà Fasgianu trascina duie legne
    Culà sentu lu mio paese pienghje
    Culà ci s'hè firmata a mio vita.

    Vecu una ghjesgia sott'à l'invernu
    Dui tizzoni è un casgile
    A piaghja cutrata è inferma
    Chì aspetta u mese d'Aprile.

    Culà sentu u ventu frà i pini
    Culà di Roccu sentu u viulinu
    Culà ci s'hè firmata a mio vita.

    Vecu un chjarasgione fiuritu
    È sentu fiscà i pastori
    È tanti mumenti felici
    L'aghju inchjudati in lu mio core.

    Culà vecu a neve per i chjassi
    Culà sempre voltenu i mio passi
    Culà ci s'hè firmata a mio vita.

    Chjami Aghjalesi - Le Chemin des Dames

    LE CHEMIN DES DAMES

    Je vois un pré sous le soleil
    Et beaucoup de linge étendu dessus
    Un oiseau prend son envol
    Et j'ai mon cœur broyé.

    Là bas, le regard éteint, Miola rêve
    Là bas mon être court et la regarde
    Là bas est restée ma vie.

    Je vois une bergerie qui fume
    Un enclos à l'heure de la traite
    Et ma mémoire se ravive
    Pour un simple petit morceau de pain et d'huile.

    Là bas Francesc' Antone bêche le jardin
    Là bas je vois danser les barques du port
    Là bas est restée ma vie.

    Je vois une école et un grand tableau
    J'entends crier des milliers d'enfants
    Et de mon grand père tant de chansons
    Me donnent la chair de poule.

    Là bas Fasgianu traine un peu de bois
    Là bas j'entends mon village pleurer
    Là bas est restée ma vie.

    Je vois une église en hiver
    Quelques tisons et une bergerie
    La plaine gelée et stérile
    Qui attend le mois d'avril

    Là bas j'entends le vent à travers les pins
    Là bas j'entends le violon de Roccu
    Là bas est restée ma vie.

    Je vois un grand cerisier fleuri
    Et j'entends siffler les bergers
    Et tous ces moments heureux
    Je les ai cloués dans mon cœur.

    Là bas je vois la neige sur les chemins
    Là bas toujours retournent mes pas
    Là bas est restée ma vie.

    http://gbatti-alinguacorsa.pagesperso-orange.fr/textes/chansons/i-chjami-aghjalesi-chemin-des-dames.htm

    http://percorsu.blogspot.fr/2011/11/le-chemin-des-dames.html

     

    L'accordi (sunemu.net)

    RE min / LA min
    Vecu un pratu sott'à lu sole
    SI b / DO
    È tanti panni tesi nantu
    FA / DO
    Un acellu piglia u so volu
    SOL min / LA
    È aghju lu mio core frantu.
    SOL / RE
    Culà l'ochji spenti miola sunieghja
    LA min / MI min / DO
    Culà u mio estru corre à fideghja
    DO / DO min / SOL / RE / LA
    Culà ci s'hè firmata la mio vita.
    RE min / LA min
    Vecu un pagliaghju fumichendu
    SI b / DO
    Compulu à l'ora di a munta
    FA / DO
    È a mio memoria s'accende
    SOL min / LA
    Per un pizzacciu di pane untu.
    SOL / RE
    Culà Francesc'Antone zappa l'ortu
    LA min / MI min / DO
    Culà vecu ballà e barche in portu
    DO / DO min / SOL / RE / LA
    Culà ci s'hè firmata la mio vita.
    RE min / LA min
    Vecu una scola è un tavulone
    SI b / DO
    Sentu mughjà mille zitelli
    FA / DO
    È di babbò tante canzone
    SOL min / LA
    Mi danu u fretu à a pella.
    SOL / RE
    Culà Fasgianu trascina duie legne
    LA min / MI min / DO
    Culà sentu lu mio paese pienghje
    DO / DO min / SOL / RE / LA
    Culà ci s'hè firmata la mio vita.
    RE min / LA min
    Vecu una ghjesgia sott'à l'invernu
    SI b / DO
    Dui tizzoni è un casgile
    FA / DO
    A piaghja cutrata è inferma
    SOL min / LA
    Ch'aspetta lu mese d'aprile.
    SOL / RE
    Culà sentu u ventu frà i pini
    LA min / MI min / DO
    Culà di Roccu sentu u viulinu
    DO / DO min / SOL / RE / LA
    Culà ci s'hè firmata a mio vita.
    RE min / LA min
    Vecu un chjarasgione fiuritu
    SI b / DO
    È sentu fiscà i pastori
    FA / DO
    È tanti mumenti felici
    SOL min / LA
    L'aghju inchjudati in lu mio core.
    SOL / RE
    Culà vecu a neve per i chjassi
    LA min / MI min / DO
    Culà sempre voltenu i mio passi
    DO / DO min / SOL / RE / LA
    Culà ci s'hè firmata a mio vita.
    LIBERA ME DOMINE
    DE MORTE ETERNA.

     Partition Guitar pro

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 14:37

    Bonjour Jean. Encore un moment très lourd ( parmi des milliers)  évoqués dans cette chanson. Le documentaire, je le regarderai plus tard ; il dure près d'une heure.

    C'est via un blogspot rédigé en flamand ( néerlandais) ( un comble !! )  - le lien que tu as mis - que j'ai pu lire et en apprendre beaucoup sur les Corses enrôlés ; les conséquences de leur éloignement intensifiées, car loin de leur île , pour eux et leurs familles.

    Merci pour ces informations et pour la traduction de la chanson. Bises . Francine. 

    2
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 22:59

    C'est un blog de Marilena Verheus, une personne qui mérite d'être connue. Elle est tombée amoureuse de la Corse et celle-ci, je crois, le lui rend bien.

    3
    Lundi 17 Novembre 2014 à 11:34

    Merci pour le renseignement. J'rai lui rendre visite. Bonne semaine, Jean. Francine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :