• Catena, l'estaca, a stanga

    Sympa Plus loin, Llach et toute la catalogne, chante l'Estaca, chant anti-fasciste et contre toutes les oppressions.

    CATENA

    Lam
    Fieghja lu to fratellu,
    Mi
    li strighje una catena
    Lam
    A li stessa di a tuoia,
      Mi        Lam
    a noi tutti ci mena

    catena

    Lam/Mi/Lam
    Fideghja lu to fratellu    
    Lam/Mi
    Li stringhje una catena
    Lam/Sol/Do    
    A listessa di a toia
    Lam/Mi/Lam    
    À noi tutti ci mena.    

    Ripigliu :

    Lam/Mi/Lam
    Sè no tiremu tutti inseme    
    Lam/Mi/Lam
    Forse ch'un ghjornu sciapperà    
    Sol/Do
    Da fanne un frombu, frombu, frombu    
    Do/Mi/Lam
    Chì ribombi da mare in là.    
    Lam/Mi/Lam
    Sè no tiremu tutti inseme     
    Lam/Mi/Lam
    Forse ch'un ghjornu sciapperà   
    Sol/Do
    Da fanne un frombu, frombu, frombu   
    Do/Mi/Lam
    Cum'un cantu di libertà.    

    Discorre cù u to fratellu
    Ci vole à appruntà l'avvene
    Sol'un idea cumuna
    Hè la forza chì ci tene.

    Ripigliu

    In terra di Cursichella
    S'hà d'adunisce la ghjente
    Per un abbracciu cumunu
    Chì sarà nova sumente.

    Ripigliu

    Sè no vulemu da veru
    Ch'ùn ci sìa più pastoghje
    Nè pè l'unu nè pè l'altru
    È canta sottu à e loghje.

    Ripigliu

    L'ESTACA

    L'avi Siset em parlava
    De bon matí al portal,
    Mentre el sol esperàvem
    I els carros vèiem passar.
    Siset, que no veus l'estaca
    On estem tots lligats ?
    Si no podem desfer-nos-en
    Mai no podrem caminar !

    (refrain)
    Si estirem tots, ella caurà
    I molt de temps no pot durar :
    Segur que tomba, tomba, tomba !
    Ben corcada deu ser ja.
    Si tu l'estires fort per aquí
    I jo l'estiro fort per allà,
    Segur que tomba, tomba, tomba
    I ens podrem alliberar.

    Però, Siset, fa molt temps ja :
    Les mans se'm van escorxant,
    I quan la força se me'n va
    Ella és més ampla i més gran.
    Ben cert sé que està podrida
    Però és que, Siset, pesa tant
    Que a cops la força m'oblida.
    Torna'm a dir el teu cant É

    L'avi Siset ja no diu res,
    Mal vent que se l'emportà,
    Ell qui sap cap a quin indret
    I jo a sota el portal.
    I mentre passen els nous vailets
    Estiro el coll per cantar
    El darrer cant d'en Siset,
    El darrer que em va ensenyar

    Traduction française

    LE PIEU

    Grand-père Siset me parlait ainsi
    De bon matin sous le porche
    Tandis qu'attendant le soleil
    Nous regardions passer les charrettes
     
    Siset, ne vois tu pas le pieu
    Où nous sommes tous attachés?
    Si nous ne pouvons nous en défaire
    Jamais nous ne pourrons avancer!
     
    Si nous tirons tous, il tombera
    Cela ne peut durer longtemps
    C'est sur qu'il tombera, tombera, tombera
    Bien vermoulu, il doit être déjà
     
    Si tu le tires fort par ici
    Et que je le tire fort par là
    C'est sur il tombera, tombera, tombera
    Et nous pourrons nous libérer
     
    Mais Siset ça fait longtemps déjà
    Mes mains à vifs sont écorchées!
    Et alors que mes forces me quittent
    Il est plus large et plus haut.
     
    Bien sur, je sais qu'il est pourri
    Mais aussi Siset, il est si lourd
    Que parfois les forces me manquent
    Rechante moi ta chanson.
     
    Si nous tirons tous, il tombera
    Cela ne peut durer longtemps
    C'est sur qu'il tombera, tombera, tombera
    Bien vermoulu, il doit être déjà.
     
    Si tu le tires fort par ici
    Et que je le tire fort par là
    C'est sur il tombera, tombera, tombera
    Et nous pourrons nous libérer.
     
    Grand-père Siset ne dis plus rien
    Un mauvais vent l'a emporté
    Lui seul sait vers quel lieu
    Et moi je reste sous le porche.
     
    Et quand passent d'autres gens
    Je lève la tête pour chanter
    Le dernier chant de Siset
    Le dernier qu'il m'a appris
     
    Si nous tirons tous, il tombera
    Cela ne peut durer longtemps
    C'est sur qu'il tombera, tombera, tombera
    Bien vermoulu, il doit être déjà
     
    Si tu le tires fort par ici
    Et que je le tire fort par là
    C'est sur il tombera, tombera, tombera
    Et nous pourrons nous libérer

    A STANGA.

    Addattazioni di a canzona catalana di LluisLlach : «L'Estaca»
    Par GHJACUMU BIANCARELLI

    a stanga


    A mè Missiavu dicia
    A l'alba' à quiddu purtò
    Aspittendu quiddu soli.
    Carrett' à veda passa.
    -    O missià vidi a stanga
    Quidda'llu nosci' affunà
    Si no' un ci pudemmu sciodda
    cornmu faremm' à andà ? (R)

    Ma, o Missià tantu tempu
    I me man' à scurticà
    A me forza chi mi fughji
    E idd' hè sempri culà.
    - Sigura sb ch'idd' hè mersa
    Mà cussi grev' o Missià
    chi mi fughjin'li forzi
    Vultemm' à lu to cantà. (R)

    Missiavu' un dici piu nudda
    Un vintacciu' ù ci livò
    Iddu sà solu' à chi versu
    E ghje mi fermu' in purtò
    E quand' iddu passa ghjenti
    Pesu capu par cantà
    Quiddu. cantu di Missiavu
    L'ultimu 'ddu m'imparò :

    R : Si no tiremmu, cadarà
    chi tantu tempu' un po durà
    Par sigur ch'idda cadi, cadi
    ch' hè ghjà mersa par mità.
    E si tu tiri forti' in qui
    E chi ghje tiri fort' in' ddà
    Di sigur' casca, casca, casca
    Par pudecci libarà.
    Di sigur' casca, casca, casca
    Par pudecci libarà.

    Traduction de l'adaptation des Chjami
    La Chaine

    Regarde ton frère
    Il porte une chaîne
    La même que la tienne
    C'est ce qui nous attend tous

    Parle avec ton frère
    Il faut préparer l'avenir
    Un idée commune
    Est ce qui nous unit

    En Corse
    Les gens s'unissent
    Dans une embrassade commune
    Qui sera toujours renouvelée

    Si nous voulons vraiment
    Que cessent les manigances
    Des uns et des autres
    Et pouvoir chanter partout

    REFRAIN
    Si nous tirons tous ensemble
    Peut-être qu'un jour ça éclatera
    Cela fera un vrombissement
    Qui retentira de l'autre côté de la mer
    Si nous tirons tous ensemble
    Peut-être qu'un jour ça éclatera
    Cela fera un vrombissement
    Comme une chant de liberté.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :