• BELLU SONNIU – Benoît Rusterucci

    Pour Micka

    BELLU SONNIU – Benoît Rusterucci

    FaM7

    Ti vogliu cuntà un sonniu, una storia
                Mi    Mi7

    Chì ti parlarà di sole ò d’amore.
               FaM7

    Induva ci sarà tante belle donne
                    Mi   Mi7

    Pronti à festighjà venuta la notte
                   FaM7

    È ognunu sceglierà mezu à queste fiore
                 Mi   Mi7

    Quilla chì farà strughje u so core
                FaM7

    Senza mai pensà nè menu avè paura
                      Mi           Mi7   Lam

    À ciò chì si passarà s'ellu si innamora.

    Mi piace ancu à mè quella storia
    Lam               FaM7

    Ma ùn hè ch'è una storia

    Chì parla di sole è d'amore

             Rém             Sol  Mi7
    Un bellu sonniu ch'e vuleriu campà
    Duv'elli ci sò tante donne
    Tutte belle com'è e fiore
    Chì faranu strughje u me core
    À pena vinuta la notte
    È cun elle ni saraghju prontu à festighjà.

     

    Ci lasciaremu puttà pianu pianu
    Com'è un battellu chì và à navigà luntanu
    Senza mai piantà mentri stu longu viaghju

    Di ballà di festighjà fini à perdeni u fiatu
    È quandu spuntarà u prima raghju di sole
    Cun ellu si cumpiaranu quiste dolce è belle stonde
    Hè una manera di scappà di fà lu ghjiru di u mondu
    Cà di pudè sunnià da ùn esse più solu.

     

    UN BEAU REVE

    Laisse-moi te conter un rêve, une histoire
    Qui te parlera de soleil et d'amour.
    Où seront tant de belles femmes
    Prêtes à faire la noce la nuit tombée.
    Et chacun, parmi ces fleurs, choisira
    Celle qui fera fondre son cœur.
    Sans crainte ni souci
    Du risque de tomber amoureux.
    Combien j'aime cette histoire
    Mais ce n'est qu'une belle histoire
    Qui parle de soleil et d'amour
    Un doux rêve que je voudrais vivre
    Où sont tant de belles dames
    Toutes belles comme fleur
    Qui feront fondre mon cœur
    Dès que la nuit sera tombée
    Et combien avec elles j'aimerais festoyer.
    Nous nous laisserons lentement emporter
    Comme file un bateau au loin
    Sans mettre fin à ce long voyage
    De danses et de festin à en perdre le souffle
    Et quand pointera le premier rayon de soleil
    Avec lui finiront ces doux et beaux moments.
    C'est une manière de fuir, faire le tour du monde
    Que de rêver que l'on n'est plus seul.
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :