• Veni o bella - Traditionnel - Barbara Furtuna

    Veni o bella - Traditionnel - Barbara Furtuna

    Capo 2

    Mim
    Veni o bella a facciati al balcone
    Lam Mim
    Veni o bella a sentirmi cantà
    Lam Mim
    Eu ti cantu una bella canzona
    Mim Si7
    Cu la ghitara la devu accurdà
    Lam Mim
    Eu ti cantu una bella canzona
    Mim Si7 Mim
    Cu la ghitara, la devu accurdà

    Mim
    Se tu ne dormi in un lettu di piume
    Lam Mim
    Eu ne dormu n'un lettu di sassi
    Lam Mim
    Felice notte tranquilla tu passi
    Mim Si7
    Tuttu durmendu ti scordi di mè
    Lam Mim
    Felice notte tranquilla tu passi
    Mim Si7 Mim
    Tuttu durmendu ti scordi di mè

    Mim
    Cumprar ti vogliu un vestitu di seta
    Lam Mim
    Cumprar ti vogliu di mille culori
    Lam Mim
    E ben guarnitu di rose e di fiori
    Mim Si7
    Pè ricumpenza di u to prim'amore
    Lam Mim
    E ben guarnitu di rose e di fiori
    Mim Si7 Mim
    Pè ricumpenza di u to prim'amore

    Mim
    O tante stelle chi luce nel celu
    Lam Mim
    O tanti pesci su l'onde del mare
    Lam Mim
    E tu o bella ne devi venire
    Mim Si7
    Su la barchetta di u to marinare
    Lam Mim
    E tu o bella ne devi venire
    Mim Si7 Mim
    Su la barchetta di u to marinare

    Mim
    Andar ne vogliu in paese nativu
    Lam Mim
    Andar ne vogliu luntanu da tè
    Lam Mim
    Ricevi o bella quest'ultimu addiu
    Mim Si7
    Ch'eu murendu cantu per tè
    Lam Mim
    Ricevi o bella quest'ultimu addiu
    Mim Si7 Mim
    E senti o bella ch'eu morgu per tè

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • ON LACHE RIEN... - HK & les Saltimbanks

    ON LACHE RIEN... - HK & les Saltimbanks

    On lâche rien

    Du fond d' ma cité HLM
    Jusque dans ta campagne profonde,
    Notr' réalité est la même,
    Et partout la révolte gronde.
    Dans c'monde on avait pas not' place.
    On avait pas la gueule de l'emploi.
    On est pas né dans un palace.
    On avait pas la CB à papa.
    SDF, chômeurs, ouvriers,
    Paysans, immigrés, sans papiers,
    Ils ont voulu nous diviser,
    Faut dire qu'ils y sont arrivés.
    Tant qu'c'était chacun pour sa gueule,
    Leur système pouvait prospérer,
    Mais fallait bien qu'un jour on s'réveille
    Et qu'les têtes s'remettent à tomber
    ON LACHE RIEN
    Ils nous parlaient d'égalité,
    Et comme des cons on les a crus.
    "Démocratie", fais moi marrer,
    Si c'était l'cas on l'aurait su.
    Que pèse notre bulletin de vote,
    Face à la loi du marché ?
    C'est con mes chers compatriotes
    Mais, on s'est bien fait baiser.
    Et que pèsent les droits de l'homme
    Face à la vente d'un Airbus ?
    Au fond, y a qu'une seule règle, en somme :
    "Se vendre plus pour vendre plus".
    La République se prostitue
    Sur le trottoir des dictateurs.
    Leurs belles paroles on n'y croit plus,
    Nos dirigeants sont des menteurs.
    ON LACHE RIEN...
    C'est tellement con, tellement banal,
    De parler d' paix et de fraternité,
    Quand des SDF crèvent sur la dalle,
    Et qu'on mène la chasse aux sans papiers.
    Qu'on jette des miettes aux prolétaires,
    Juste histoire de les calmer;
    Qu'ils s'en prennent pas aux patrons-millionnaires,
    "Trop précieux pour notre société".
    C'est fou comme ils sont protégés
    Tous nos riches et nos puissants.
    Y pas à dire ça peut aider
    D'être l'ami du président.
    Cher camarade, cher "électeur",
    Cher "citoyen-consommateur",
    Le réveil a sonné, il est l'heure,
    d'remettre à Zéro les compteurs.
    Tant qu'y a d'la lutte y a d'l'espoir.
    Tant qu'y a d'la vie, y a du combat.
    Tant qu'on s'bat c'est qu'on est debout.
    Tant est qu'on est d'bout, on lâch'ra pas.
    La rage de vaincre coule dans nos veines.
    Maintenant tu sais pourquoi on s'bat.
    Notre idéal, bien plus qu'un rêve.
    Un autre monde, on a pas l'choix.
    ON LACHE RIEN...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Sè vo sentite - Répondez-moi

    (Francis Cabrel – I Messageri)

    Sè vo sentite - Répondez-moi

    Capo 3 ou 5 (Tonalité de I Messageri)
    Intro : Ré Ré9 Sim Si9 La La9 Sol

    Ré Ré9 Ré Ré9
    Sò di quella terra, tribulat'è culpita,
    Sim Si9 Sim Si9
    L'accell' adisperata, anch'ella s'hè sbandita
    La La9 La La9
    Priva di libertà, è di virdura fiurita
    La Sol
    Eccu u so campà…

    Ré Ré9 Ré Ré9
    Anc'eiu cum'è ella, vulia spaisà
    Sim Si9 Sim Si9
    Invece mi stò quì, ùn possu chè cantà
    La La9 La La9
    Qualchi parolle amare, à chi vol'ascultà
    La Sol
    Si pò sempre sperà

    Ré Do Sol
    Sè vo sentite, ma chì ne dite…

    Solm Ré
    Aghju lu core chì teme di finisc'inchjustratu
    Sib La Sol
    Da lu rimore cundannatu
    Solm Ré
    Ellu, chì sunniava di fiori , è di prati di stelle
    Sib La Solm Ré Do
    Per rigallalli à e zitelle

    Ré Ré9 Ré Ré9
    Ma u ghjornu vi disceta, sempre cù listessi vezzi
    Sim Si9 Sim Si9
    A sera v'addurmintate, incù ritiru è tristezza
    La La9 La La9
    Ch'ella luci a luna piena ch'ella soffii a tramuntana
    La Sol
    Voi, nu e sentite…

    Ré Ré9 Ré Ré9
    Eiu, fideghju passà, i vostri canni tant'ammati
    Sim Si9 Sim Si9
    Stracquati nant'à cuscini, ch'ogni maestru hà basgiatu
    La La9 La La9
    Ma d'alisciassi a manu, n'hè diventatu'ùn peccatu
    La Sol
    D'alisciassi la manu

    Ré Do Sol
    Sè vo sentite, ma chì ne dite…

    Solm Ré
    Aghju lu core chì trema di finisc' ingabbiatu
    Sib La Sol
    Da u rimore casticatu
    Solm Ré
    Ellu chì per sempre bramava st'acquate di stelle
    Sib La Solm Ré Do
    Per agruttassi cù e zitelle

    Ré Ré9 Ré Ré9
    Ma l'ultima fata, di l'incantu s'hè scurdata
    Sim Si9 Sim Si9
    U m'amicu u fiumicellu dorme in buttiglia cundannatu
    La La9 La La9
    E stagione sò firmate, in pedi à l'arburi burlati
    La Sol
    Ed'eiu fermu solu…

    Ré Ré9 Ré Ré9
    È stò in la mio terra, tribulat'è culpita
    Sim Si9 Sim Si9
    U cor'adisperatu è l'anima ferita
    La La9 La La9
    Privu di libertà è di virdura fiurità
    La Sol
    Hè quessu u mio campà…

    Ré9 Sim Si9 La La9 Sol

    Répondez-moi

    Je vis dans une maison sans balcon, sans toiture
    Où y a même pas d'abeilles sur les pots de confiture
    Y a même pas d'oiseaux, même pas la nature
    C'est même pas une maison
    J'ai laissé en passant quelques mots sur le mur
    Du couloir qui descend au parking des voitures
    Quelques mots pour les grands
    Même pas des injures
    Si quelqu'un les entend
    Répondez-moi
    Répondez-moi
    Mon c?ur a peur d'être emmuré entre vos tours de glace
    Condamné au bruit des camions qui passent
    Lui qui rêvait de champs d'étoiles, de colliers de jonquilles
    Pour accrocher aux épaules des filles
    Mais le matin vous entraîne en courant vers vos habitudes
    Et le soir, votre forêt d'antennes est branchée sur la solitude
    Et que brille la lune pleine
    Que souffle le vent du sud
    Vous, vous n'entendez pas
    Et moi, je vois passer vos chiens superbes aux yeux de glace
    Portés sur des coussins que les maîtres embrassent
    Pour s'effleurer la main, il faut des mots de passe
    Pour s'effleurer la main
    Répondez-moi
    Répondez-moi
    Mon c?ur a peur de s'enliser dans aussi peu d'espace
    Condamné au bruit des camions qui passent
    Lui qui rêvait de champs d'étoiles et de pluies de jonquilles
    Pour s'abriter aux épaules des filles
    Mais la dernière des fées cherche sa baguette magique
    Mon ami, le ruisseau dort dans une bouteille en plastique
    Les saisons se sont arrêtées aux pieds des arbres synthétiques
    Il n'y a plus que moi
    Et moi, je vis dans ma maison sans balcon, sans toiture
    Où y a même pas d'abeilles sur les pots de confiture
    Y a même pas d'oiseaux, même pas la nature
    C'est même pas une maison

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • MA OGHJE M'AVECU - I Muvrini

    MA OGHJE M'AVECU - I Muvrini

    MÀ OGHJE M'AVECU

    Quella sera eramu soli ; c'era mamma capu chjinu
    Eiu solu lu carminu
    Babbu un c'era micca chi, babbu un c'era piu.
    Ma nantu'a un cuadrellu firmava la so pipa, chi
    cume una spunga mai asciuta ci facia pianghjula.

    Ghj'eramu'un venderi sera,
    Ma u tempu passava, e l'esiliu chjamava
    Ghje cio chi, quella sera o Mà, ti vulia raminta.

    Ghje dumanè co m'imbarcu
    Ghje dumanè co ti lasciu
    Ghje la vita chi mi chjama
    E di parte un'aghju brama
    Eppo tu ti fermi sola
    Ma d'amore ti cunsoli, o Mà.

    E ghje solu quella sera
    Ch'aghju intesu in la bughjura
    Parlà tuttu cio ch'è mutu
    Trimà tut tu cio ch'ùn trema
    Ancu'cane in lu s'abaghju
    Paria di: « e Mamma ferma sola »

    o Mà, o Mà
    So pertutu e ghj'era l'ora
    Trimulendu é pienghjuloni
    Eppo tu m'hai abbraciatu
    inlla stretta a l'apasponi
    A mo pena ha cumminciatu
    mi sentia'a l'abandonu, o Mà !

    Ma dipoi u tempu passa,
    Di nunda mi so scurdatu
    E la vita m'ha'imparatu
    Chi ancu s'ell'é stinzata
    A funeta di l'amorè, un po, un po micca strappa,
    o Mà, o Mà.

    MÀ OGHJE M'AVECU (Guitare)

    E|-7---6---------------------------|---------------------------------|-6------|---------------------|-6------|
    B|---------9---7---9---7---6-------|-6-------------------------------|-6------|-7----6--------------|-7------|
    G|-----------------------------8---|-----8---7-------7---------------|-7------|-----------8----7----|-8------|
    D|---------------------------------|-------------9-------9---8---6---|-8------|---------------------|-8------|
    A|---------------------------------|---------------------------------|-8------|---------------------|-6------|
    E|---------------------------------|---------------------------------|-6------|---------------------|-6------|

    Parlé :

    Quella sera eramu soli : -2-2-4-2-Mibm
    c'era mamma capu chjnu -2-4-2-Mibm
    Eju solu lu carminu -2-4-2-Sib
    Babbu un c'era micca chi -1-2-1-
    babbu un c'era più. Sol#m-4-6-4-
    Ma nantu'a un quadrellu firmava la so pipa, Mibm
    Chi cume una spunga mai asciuta -2-4-2-Sib
    ci facia pianghjulà. -1-2-1-Mibm

    Musique à jouer en disant le texte qui suit
    E|----------------|----------------|----------------|
    B|-4-6-7--7-7-9-7-|-6-4-7--7-7-9-7-|-6-4-6--6-7-6-7-|
    G|-----8----------|-----8----------|-----7----------|
    D|-----8----------|-----8----------|-----8----------|
    A|-----6----------|-----6----------|-----8----------|
    E|-----6----------|-----6----------|-----6----------|

    E|-4--4-4-6-4-----|----------------|----------------|---|
    B|-4----------7-6-|-7--7-7-9-7-6---|-6--6-6-7-6-----|-7-|
    G|-4--------------|-8------------8-|-7----------8-7-|-8-|
    D|-6--------------|-8--------------|-8--------------|-8-|
    A|-6--------------|-6--------------|-8--------------|-6-|
    E|-4--------------|-6--------------|-6--------------|-6-|
    Ghj'eramu'un venderi sera, Mibm
    Ma u tempu passava, Mibm
    e l'esiliu chjamava Sib
    Ghje cio chi, quella sera o mà, Sol#m
    ti vulia ramintà. Mibm Sib Mibm

    E|-----------------------------0---|-2---3---0------|
    B|-------------------------0-------|---------0------|
    G|---------------------0-----------|---------0------|
    D|-----------------2---------------|---------2------|
    A|-------------2-------------------|---------2------|
    E|-0---2---3-----------------------|---------0------|
    Mim
    Ghje dumane ch’o m'imbarcu
    Ghje dumane ch’o ti lasciu
    Si7
    Ghje la vita chi mi chjama
    Lam
    E di parte un'aghju brama
    Mim
    Eppo tu ti fermi sola
    Si7 Mim
    Ma d'amore ti cunsoli, o mà.

    Pont : Si7 Mim Si7 Mim

    Mim
    E ghje solu quella sera
    Ch'aghju intesu in la bughjura
    Si7
    Parla tuttu cio ch'hè mutu
    Lam
    Trimà tuttu cio ch'ùn trema
    Mim
    Ancu'cane in lu s'abaghju
    Si7 Mim
    Paria dì: « e Mamma ferma sola »

    Si7 Mim
    O mà, o mà
    Pont musical sur les accords du couplet à l’identique
    Mim
    So partutu e ghj'era l'ora
    Trimulendu è pienghjuloni
    Si7
    Eppo tu m'hai abbraciatu
    Lam
    In la stretta a l'apasponi
    Mim
    A mio pena ha cumminciatu
    Si7 Mim
    mi sentia a l'abandonu, o mà !
    Pont : Si7 Mim Si7 Mim
    Montée d’un demi ton : Mim Fam
    Fam
    Ma dipoi u tempu passa,
    Di nunda mi so scurdatu
    Do7
    E la vita m'ha amparatu
    Sibm
    Chi ancu s'ell'hè stinzata
    Fam
    A funeta di l'amore,
    Do7 Fam
    un po, un po micca strappa,

    Do7 Fam
    O mà, o mà

    Pont musical sur les accords du couplet à l’identique

    Traduction visible sur la pochette du vinyle

    Mais aujourd'hui je sais

    Ce soir là, nous étions seuls. Il y avait maman, tête baissée.
    Et moi face à la cheminée.
    Papa n'y était pas car, Papa n'y était plus:
    mais sur un petit cadre il y avait sa pipe qui
    comme une plaie jamais guérie, nous faisait larmoyer.
    Nous étions un vendredi soir:
    le temps passait et l'exil m'appelait.
    C'est maman, ce que ce soir-là, je voulais te rappeler.

    C'est demain que j'embarque
    C'est demain que je te laisse
    C'est la vie qui m'appelle,
    De partir je n'ai envie
    Quand toi tu restes seule,
    Même si d'amour tu te consoles, maman.

    Et c'est seulement ce soir-là
    Que j'ai entendu dans l'obscurité
    Trembler tout ce qui ne tremble.
    Parler tout ce qui est muet.
    Même le chien semblait dire en aboyant :
    "Et maman demeure toute seule"

    Maman Maman

    Il était l'heure, je suis parti
    Tremblant et tout en pleurs
    Quand tu m'as fort serré,
    Dans la ruelle à tâtons
    Ma peine a commencé,
    Je me sentais à l'abandon, Maman.

    Et depuis le temps passe,
    Je n'ai rien oublié
    Et la vie m'a appris,
    Que même fort tirés
    Les liens de l'amour ne peuvent,
    Ne peuvent, un jour se rompre.

    I Muvrini

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Nora Luca - Tony Gatlif - Gadjo Dilo - Oh mon Dieu, que faire?

    "Oh mon Dieu, que faire?". Paroles Toni Gatlif. Interprété par Charlotte Terlutte (Chorale superbe : http://www.lesglottetrotters.com/). Pour mon poussin.

    Nora Luca - Tony Gatlif - Gadjo Dilo - Oh mon Dieu, que faire?

    Nora Luca

    Rém
    Ay devlah so te kelaw
    Sib Rém Solm Rém
    Ah Roma lala lalo madalo
    La Rém
    Ah roma roma

    Rém
    Sib Rém Solm Rém
    Ah roma lale lale laleee

    Rém
    Ah roma roma da
    Sib Rém Solm Rém
    Ah roma lale lale laleee
    La Rém
    Ah roma romaya

    Rém
    Ay devlah so te kelaw
    Sib Rém Solm Rém
    Ah roma lale lale laleee

    Rém
    Ah roma roma da
    Sib Rém Solm Rém
    Ah roma lale lale laleee
    La Rém
    Ah roma romaya

    Traduction : Oh mon Dieu, que faire?

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique